Google Search Console et Prestashop : attention aux fausses interprétations avec les identifiants d’URLs

L’outil Google Search Console est encore à ce jour privilégié par les SEO qui y voient un allié de taille dans les stratégies de référencement naturel pour leurs clients.

En revanche, une analyse fine des résultats est indispensable pour ne pas faire d’erreurs d’interprétations, notamment avec le CMS e-commerce Prestashop qui réserve parfois de mauvaises surprises…

L’URL d’une page, une caractéristique utile pour le suivi page par page

Bien que le poids de l’URL n’ait que peu d’importance pour pouvoir positionner une page dans les résultats de recherche naturelle, cela a toute son importance pour le suivi de son positionnement.

Il s’agit en effet d’une des rares caractéristiques, sinon la seule, qui n’évolue pas avec le temps (si ce n’est lors d’une refonte de site web éventuellement).

En se basant sur l’URLs, les référenceurs peuvent en effet en profiter pour suivre le positionnement d’une page dans les SERP, et ainsi se focaliser sur les évolutions de celle-ci mais également sur les mots-clés. Toutefois, dans la pratique, cela n’est pas toujours aussi facile qu’il n’y paraît…

Prestashop consultant SEO

Prestashop : une réécriture d’URLs automatique utile pour les novices…

Le CMS Prestashop dispose d’un système de réécriture d’URLs automatique qui est très intéressant pour certains administrateurs qui ne connaissent pas ou peu les rouages du SEO. En effet, dans le cadre de la création d’une catégorie de produits, il se trouve que le champ de l’URL est renseigné automatiquement en se basant sur le nom de la catégorie.

Il est toutefois possible de modifier l’URL dans le champ qui reste éditable à tout moment. Dans certains cas, cela peut être utile notamment pour réduire la longueur d’une URL ou pour y placer des mots-clés. Malheureusement, cette fonctionnalité n’est pas sans défaut…

En effet, les référenceurs les plus avertis auront pu remarquer que pour identifier une URL de catégorie, Prestashop ne se sert pas du champ spécifié dans l’interface d’administration mais de l’identifiant numérique de celle-ci.

Concrètement, en remplaçant les caractères après l’identifiant numérique d’une catégorie, Prestashop est capable de renvoyer vers l’URL spécifiée dans le back-office.

Mais un détail n’aura pas échappé aux plus curieux : dès lors que vous modifierez le nom d’une catégorie dans l’administration de Prestashop, l’URL est automatiquement réécrite même si vous avez pris le soin de réécrire celle-ci manuellement. Vous devrez refaire cette opération de réécriture manuellement pour éviter cela, mais faut-il encore y penser !

…mais contraignante pour le suivi dans Google Analytics et Google Search Console

Cette fonctionnalité de Prestashop est très pratique sur le papier, mais dans la pratique il se trouve qu’elle a des inconvénients qui peuvent induire en erreur les référenceurs ainsi que les traffic managers.

Concrètement, dès lors qu’un utilisateur modifie le champ URL (même indirectement en modifiant l’intitulé de la page sans rééditer le champ correspondant), la page sera toujours accessible avec le même identifiant mais ne sera plus renvoyée vers la même URL complète.

Par conséquent, cela signifie que les statistiques de l’ancienne URL devraient petit à petit s’amoindrir avec le temps jusqu’à disparaître complètement.

Dans Google Analytics, cela peut poser un problème car on peut avoir l’impression que d’une période à l’autre, les statistiques d’une page chutent drastiquement ou au contraire prennent de plus en plus d’ampleur.

Dans Google Search Console, le constat est le même : vous constaterez qu’une page peut avoir de très bons résultats par rapport à une période précédente et inversement.

Dans certains cas, vous pourrez même avoir l’occasion de voir une même page apparaître deux fois sous 2 URLs différentes dans le cas d’une réécriture récente. Pour pallier cela, il y a quelques recommandations qu’il peut être intéressant de suivre…

Google Data Studio : le chaînon manquant pour réunir les données

Si vous êtes concernés par ce problème sur Prestashop et qu’à date vous n’avez pas de solution à votre disposition, il existe une solution qui vous permettra de retrouver vos statistiques via Google Data Studio, la solution de datavisualisation de Google.

Pour cela, vous aurez besoin de créer des règles pour regrouper les données avec la seule information commune dans les deux cas : l’identifiant numérique unique. Cela peut se faire de plusieurs façons, vous pouvez soit :

  • mettre en place un fichier Google Sheets que vous intégrerez ensuite à Google Data Studio pour mettre en corrélation les données de Google Search Console et de Google Analytics
  • créer des regroupements dans Google Data Studio avec des règles RegEx qui vous permettront également de regrouper au sein d’une même entité les URLs qui partagent le même identifiant
  • vous pouvez également depuis Google Analytics (en fonction de la version que vous utilisez) faire des regroupements de contenus, ce qui vous permettra d’avoir des données plus fines également dans cet outil

Dans le cas où vous ne maîtrisez pas Google Data Studio, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un expert qui saura parfaitement vous guider pas à pas !