SEO : 12 techniques permettant de référencer un site WordPress

Vous souhaitez augmenter le trafic vers votre site afin de promouvoir vos produits ou de booster le nombre de lecteurs sur vos articles ? Il existe différentes solutions à cette requête, toutefois, la plus efficace est l’optimisation SEO. Le référencement naturel vous permettra de plaire aussi bien aux internautes qu’aux moteurs de recherche.

Pour optimiser votre site WordPress, nous vous dévoilons 12 astuces.

1/ Choisir un hébergeur fiable
 

Créer un site WordPress n’est pas aussi simple qu’on pourrait le croire. Avant de même de penser à la structure de son site ou au design, il faut se trouver un hébergeur fiable. Pour le choisir, il faudra pendre en compte vos besoins et la taille de votre audience. Ne paniquez pas, vous pourrez adapter votre hébergeur au fur et à mesure que votre audience augmente.

Il existe différents types d’hébergement, mutualisé, dédié ou gratuit. Évidemment, les hébergeurs payants seront plus efficaces que les gratuits. L’objectif est d’obtenir un temps de chargement rapide sur votre site, ainsi qu’une bonne sécurité !

La solution mutualisée propose un abonnement mensuel très abordable, toutefois, vous devrez partager votre fournisseur avec d’autres sites. Cela peut donc limiter la puissance de votre site si un de vos « colocataires » consomme trop de bande passante.

La solution la plus optimale est d’opter pour un serveur dédié, cela à un coût, certes, mais ne limitera pas vos performances. Vous pourrez ainsi, avoir un site performant qui plaira aux moteurs de recherche. 

2/ Avoir un thème SEO-friendly
 

Après le choix de l’hébergeur, vous devez choisir un thème définissant l’apparence de votre site, ainsi que les fonctionnalités auxquelles vous aurez accès. Chaque thème possède des caractéristiques différentes, tant au niveau du design qu’au niveau des fonctionnalités.

Voici une chose importante à connaître, il n’existe aucun thème 100% optimisés ! Peu importe celui que vous choisissez, vous devez travailler son référencement.

C’est à vous de créer un thème SEO-friendly en choisissant un design agréable correspondant à votre domaine d’activité ou en créant un site ergonomique pouvant s’adapter à tout type d’audience. En effet, plus un site possède une navigation et un design simple et agréable et plus vous retiendrez votre trafic.

3/ Installer un plugin SEO
 

Il existe des plugins pour vous aider à réaliser de nombreuses actions et rendre votre site plus performant. Alors, pourquoi ne pas en télécharger un pour améliorer votre référencement SEO ? Pour ceux qui ne le savent pas encore, les plugins sont de petites applications complémentaires que vous pouvez ajouter à votre interface WordPress.

Il faut savoir qu’un plugin n’est pas miraculeux, il ne fera pas le travail à votre place. L’un des plugins les plus populaires sur le SEO est « Yoast SEO », il possède de nombreuses fonctionnalités qui vous permettront d’optimiser le référencement de vos contenus.

De manière concrète, cette application permet d’analyser votre contenu afin de déterminer s’il est agréable à lire, s’il manque des mots de liaison, si vos phrases sont trop longues, si vos titres sont bien optimisés, etc. Pour le télécharger, rendez-vous sous la rubrique « Extensions », effectuez une recherche puis installez-le.

4/ Avoir un sitemap
 

Un sitemap, nommé également plan du site regroupe l’ensemble des pages de votre site de manière hiérarchique. Vous les avez sûrement déjà vus sur de nombreux sites Internet, généralement placés sur le pied de page.

Vous vous êtes peut-être même demandé : À quoi sert un sitemap ? Il est créé uniquement à destination des moteurs de recherche. En effet, les crawlers (les robots) navigueront sur le plan de votre site afin de comprendre la structure de celui-ci, les pages et les contenus que vous proposez ainsi que leurs liens entre eux.

C’est grâce à cela que les moteurs de recherche vont pouvoir proposer aux internautes des résultats pertinents répondant à leurs requêtes. Ce système permet donc, indirectement, d’améliorer votre référencement naturel.

5/ Utiliser un site responsive
 

Les internautes utilisent de plus en plus leur smartphone pour se connecter à Internet. Généralement, les trois-quarts des visiteurs de site web sont des mobinautes et votre site ne dérogera pas à la règle ! Vous devez donc opter pour un site responsive qui peut aussi bien s’adapter aux écrans d’ordinateurs qu’aux écrans de téléphones.

Il est important de proposer la même qualité de navigation pour tous les appareils numériques. Si ce n’est pas le cas, vous perdrez du trafic et des places dans les résultats de recherche. Pour être sûr que votre design s’adapte à tous les écrans, n’hésitez pas à effectuer des tests.

SEO et wordpress

6/ Personnaliser les permaliens
 

Qu’est-ce qu’un permalien ? C’est l’URL permanente correspondant à une page d’un site web. Les moteurs de recherche prennent en compte ces permaliens.

C’est pourquoi, il est important de les adapter à vos contenus. Plus votre URL sera explicite et plus il sera facile pour les crawlers de déterminer l’intérêt de vos pages pour ensuite les proposer aux internautes.

Pour modifier ces permaliens, rendez-vous sous la rubrique « Paramètres » puis sur « Permaliens ». Si vous êtes propriétaire d’un blog, vous n’êtes pas obligé d’inclure le titre de votre article dans son intégralité, vous pouvez choisur d’insérer seulement votre mot-clé principal.

7/ Structurer les contenus avec des balises Hn
 

La structuration de vos pages est prise en compte par les robots et par les internautes. Les moteurs de recherche analysent vos titres (H1, H2, H3, …) afin de comprendre l’organisation et le sujet de vos contenus.

L’ajout de titre et de sous-titres permet également d’aérer vos pages et de rendre plus agréable la lecture. Liriez-vous un magazine sans espaces, sans sous-titres et sans images ? 

8/ Optimiser les mots-clés
 

Nous ne pouvons pas parler de référencement sans aborder les mots-clés ! Il est important de se baser sur un mot-clé pour chaque page en l’incluant dans les titres et au cœur du contenu. C’est un moyen d’augmenter vos chances d’apparaître dans les résultats de recherche.

Pourquoi ne pas optimiser plusieurs mots-clés dans une même page ? Pour éviter la cannibalisation de mots-clés. En effet, si vous optimisez deux mots-clés différents sur une page, cela pose un problème au niveau du positionnement. Les moteurs de recherche ne sauront plus quel contenu sera à mettre en avant pour répondre aux requêtes des internautes.  

Il est également conseillé de limiter les occurrences de mots-clés (environ une fois tous les 100 mots). Si vous maximisez l’apparition de mots-clés dans vos contenus, cela s’apparentera à du spam. Par conséquent, votre site WordPress ne sera pas bien référencé.

9/ Travailler les liens internes
 

Vos contenus doivent retenir l’attention des visiteurs afin de maximiser la durée de leur session. Pour ce faire, vous pouvez ajouter des liens internes redirigeant vers une autre page de votre site.

C’est à vous de choisir le nombre de liens internes que vous souhaitez créer, il n’y a aucune restriction ! Non seulement cela allonge le temps passé sur vos pages, mais cela augmente également le nombre de pages visitées et ainsi, cela améliore le score de votre site.

10/ Travailler les images
 

Tout comme les titres, les images aident à structurer vos pages et rendent vos contenus plus attrayants. Toutefois, il ne faut pas oublier que les images peuvent améliorer votre référencement naturel. Vous devez donc les optimiser afin qu’elles ne ralentissent pas le temps de chargement de vos pages.

Il faudra également mettre en place des balises image (cela contribue à la structuration de vos pages), elles permettent d’insérer un « texte alternatif » correspondant à une description ou un nom. Ainsi, les crawlers peuvent comprendre ce que représente l’image afin de vous référencer correctement. Alors, n’hésitez pas à insérer un mot-clé au sein de ces balises ! 

11/ Proposer du contenu récent et pertinent
 

Si vous souhaitez obtenir un bon positionnement SEO, vos contenus doivent être récents et pertinents. Vous pouvez donc, alimenter régulièrement votre site de nouveaux contenus ou plus simplement mettre à jour ceux déjà existants.

Il suffit de renouveler des informations devenues obsolètes ou de compléter un article avec de nouvelles informations venant d’être découvertes, par exemple. 

Une fois vos contenus mis à jour, vous devrez montrer aux moteurs de recherche et aux visiteurs que vos articles sont récents. Pour ce faire, vous pouvez ajouter la mention « mise à jour le » sur chaque article.

12/ Indexer le site
 

Lorsque vous aurez travaillé toutes les points précédents, vous pourrez indexer votre site. En effet, il est nécessaire d’indexer son site afin de le rendre visible et accessible aux moteurs de recherche. Cela paraît évident, n’est-ce pas ?

Toutefois, nombre de novices s’interrogent en ne voyant pas apparaître leur site web dans les résultats de recherche.

WordPress vous laisse la possibilité de dissimuler votre site afin que vous puissiez travailler dessus en toute tranquillité. Il serait dommage que des visiteurs parcourent votre site, alors que celui-ci n’est pas terminé. Cela renverrait une mauvaise image et vous risquerez de perdre de futurs visiteurs avant même d’avoir réellement débuté votre activité ! 

Lorsque vous aurez complété votre site, vous pourrez l’indexer. Pour cela, rendez-vous sous la rubrique « Paramètres » puis, vous trouverez la mention « Visibilité pour les moteurs de recherche » et vous devrez vérifier que la case « Demander aux moteurs de recherche de ne pas indexer ce site » est décochée. Enfin, n’oubliez pas d’enregistrer vos modifications.  

Vous l’aurez compris en lisant cet article, référencer un site est un travail de longue haleine. Lorsque vous aurez optimisé tous les points que nous venons d’aborder, votre site possédera un meilleur référencement naturel. Cependant, si vous souhaitez booster davantage le référencement de votre site, vous pouvez faire appel au SEA (référencement payant).